FLASH INFO»
Du Mardi 04 au Mercredi 05 Avril 2017, la Plateforme de la Société Civile pour la Paix et la Démocratie (PSCPD) organise un atelier de réflexion sur le respect des institutions de la république, l’unité nationale, la consolidation de la paix et la cohésion sociale dans la commune de Bouaké. Cette séance se déroulera dans la salle de Réunion de l’agence Emplois Bouaké (AGEPE) de 09h00 à 17h00.   -   Pour la mise en œuvre du projet « Appui à l’autonomisation des groupements des femmes et jeunes, producteurs des viviers et maraichers de Lengbré et de Diahonou à travers une meilleure pratique agricole dans la commune de Bouaké » financé par l’Ambassade du Canada, les formations sur la comptabilité simplifiée et la technique de commercialisation dans les localités ciblées (Lengbré et Diahonou) sont prévues respectivement du 18 au 19 et du 20 au 21 octobre 2016.   -   Dans le but d’analyser la capacité de la Plate-forme de la Société Civile sur le plan administratif, financier et programmatique ; une visite de la mission de l’Ambassade de France est prévue ce mercredi 15 Juin 2016 à son siège.   -   Ce samedi 05 mars 2016 au sein de l'établissement SAINT VIATEUR de Bouaké, La formation des enseignants et élèves sur les outils du monitoring et les investigations des violations des droits de l'homme.   -   LA PSCDP MEMBRE DE PEACE COTE D’IVOIRE (Plate Forme des Organisations de la Société Civile pour des Election Apaisées Crédibles et Equitables en COTE D’IVOIRE).   -   Formation de cinquante (50) agents sensibilisateurs sur le projet de la campagne d’éducation civique et électorale pour la promotion de la participation massive des femmes et jeunes de la ville de Bouake aux échéances présidentielles 2015 du 21 au 24 septembre 2015, a la salle de formation a l’agence emplois jeune de Bouaké.   -   Lancement de projet de la campagne d’éducation civique et électorale pour la promotion de la participation massive des femmes et jeunes de la ville de Bouaké aux échéances présidentielles 2015, ce vendredi 18 septembre 2015 a 8 h 30 a la salle de formation de la préfecture de région de Bouaké.   -  

Education/Sensibilisation aux droits humains

DEBUT DES ACTIVITES DU PROJET OSIWA

 

Dans le souci de contribuer à la réduction des violations des droits de l’homme, de la cohésion sociale et dans le cadre de la recherche de la consolidation de la paix, la PSCPD initié un projet « d’éducation et de sensibilisation des populations des Régions de Gbêkê et du Hambol au respect des droits de l’homme » avec le soutien financier d’OSIWA (Initiative de la société Ouverte de l’Afrique de l’Ouest) dont la première phase consacrée à la formation des leaders communautaires et des élèves s’est déroulée de Février à Juin 2015. La seconde phase qui redémarre ce mois de Février 2016 pour une durée de 07 mois compte les activités suivantes : 
- 03 Formations des membres des comités d’éveil (primaire, secondaire et communautaire) seront réalisées dans chaque site du projet et facilitées par la division droite de l’homme de l’ONUCI et la clinique juridique.
- Installations de 20 comités d’éveil dans ses différentes localités sur les violences faites aux femmes et aux enfants.
- 60 projections de film sur le respect des droits de la femme et de l’enfant. 
Les « Comités d’éveil», se chargeront d’identifier les cas de violences faites aux femmes et aux enfants en milieux scolaires (primaire et secondaire) et communautaire enfin de dénoncer les acteurs auprès des autorités chargées compétentes.
Ce projet sera exécuté dans les localités de Bouaké, Béoumi, Botro, Djébonoua, Sakassou, Katiola, Niakaramadougou et Dabakala.
 

Dans le souci de contribuer à la réduction des violations des droits de l’homme, de la cohésion sociale et dans le cadre de la recherche de la consolidation de la paix, la PSCPD initié un projet « d’éducation et de sensibilisation des populations des Régions de Gbêkê et du Hambol au respect des droits de l’homme » avec le soutien financier d’OSIWA (Initiative de la société Ouverte de l’Afrique de l’Ouest) dont la première phase consacrée à la formation des leaders communautaires et des élèves s’est déroulée de Février à Juin 2015. La seconde phase qui redémarre ce mois de Février 2016 pour une durée de 07 mois compte les activités suivantes : 

- 03 Formations des membres des comités d’éveil (primaire, secondaire et communautaire) seront réalisées dans chaque site du projet et facilitées par la division droite de l’homme de l’ONUCI et la clinique juridique.

- Installations de 20 comités d’éveil dans ses différentes localités sur les violences faites aux femmes et aux enfants.

- 60 projections de film sur le respect des droits de la femme et de l’enfant. 

Les « Comités d’éveil», se chargeront d’identifier les cas de violences faites aux femmes et aux enfants en milieux scolaires (primaire et secondaire) et communautaire enfin de dénoncer les acteurs auprès des autorités chargées compétentes.

Ce projet sera exécuté dans les localités de Bouaké, Béoumi, Botro, Djébonoua, Sakassou, Katiola, Niakaramadougou et Dabakala.

 

 

Copyrights © 2015 PSCPD.COM | Tous droits réservés par GENY STUDIO